Je vole...

la terre s'efface, le ciel m'est accessible.

Quelle exaltation d'être arrachée du sol par le miracle de la sustentation de mes ailes et de prendre possession de la solitude céleste, pour approcher la perfection silencieuse du vol des oiseaux.

J'ai découvert que le bien suprême c'était la liberté d'aller au-delà.

Pouvoir occulte qui porte la pensée au bout de doigts infatigables

Fusion moléculaire d’un esprit et d’un corps

Pensée captive en délit de vagabondage sous l’aile du hasard

Débauche de traces dans la pudeur, dans l’ardeur d’un geste

 

Pensée otage en excès de confidence qui pose sur la table sa liberté

Comme un bris de l’âme

 

La main s’anime, la main pense, la pensée trace des mots

qui lui ressemblent, mots transparence, mots apparence

Paysage de l’âme, histoire d’un jeu à double face

Histoire sans parole

Toi la vie...tu es une mer aigre douce qui nous mène en bateau, tu nous enveloppes de caresses en chocolat goûteuses et colorées...ou de déconfitures d'oranges amères!

littérature / poésie/peinture